Comme pour Ferrari, il existe 2 musées Lamborghini, distants de quelques kilomètres. Le Musée Ferruccio Lamborghini, objet de cette page est consacré à la vie et l’œuvre du fondateur de la célèbre marque au taureau. Le second, Musée Lamborghini – MUDETEC, est quant à lui lié à la marque de super sportives. A la différence des musées Ferrari, ces 2 musées sont indépendants. Toutefois, je ne saurais trop vous conseiller de visiter les 2 que je trouve très complémentaires. Le Musée Ferruccio Lamborghini a été créé en 2014 par Tonino Lamborghini pour rendre hommage à son père. Situé à une quinzaine de km de Bologne, il retrace sur environ 9000 m2 l’aventure industrielle Lamborghini née en 1947 avec le premier tracteur agricole.

Le musée est vaste, on peut facilement tourner autour des autos. Il est divisé en plusieurs espaces dédiés aux différents thèmes présentés. De gros tuyaux rouges au plafond rappellent l’aspect industriel, tandis que tapis et fauteuils répartis dans les halls donnent un coté presque « cosy » à la visite.

Les voitures

Du fait de sa thématique, le Musée Ferruccio Lamborghini expose essentiellement les modèles développés par Lamborghini pendant que Ferruccio en était le patron. La GTV 350, modèle unique propriété de Ferruccio Lamborghini, exposée au salon de Turin 1963, donnera naissance aux 350 GT et 400 GT des années 1960, premières productions Lamborghini. Jalon majeur de l’histoire de la marque, la Lamborghini Miura est souvent considérée comme la première supercar de l’histoire, notamment dans sa version Miura SV. L’histoire se déroule avec les Islero et Jarama, puis l’Espada, le sublime (à mon avis) coupé 4 places à moteur V12 avant et portes papillons, la « petite » Urraco jusqu’à la Countach, autre jalon qui succéda à la Miura. Un LM-002, le précurseur des gros SUV sportifs est aussi présenté.

On y voit notamment les Miura et Countach personnelles de Ferruccio Lamborghini, faciles à reconnaitre car entourées de cordes. Le Musée expose également des études de style, des prototypes et un intéressant « éclaté » Espada, châssis-moteur au sol et carrosserie au mur.

Une autre zone présente les voitures personnelles de Ferruccio Lamborghini et sa famille, depuis les petites Fiat Topolino de l’après-guerre jusqu’à des autos plus sportives et luxueuses, Mustang, Porsche, Mercedes, Rolls-Royce… Il y a aussi la Fiat Barchetta Sport modifiée par ses soins pour courir les Mille Miles 1948. Sans oublier un étrange coupé Mercedes-AMG customisé de façon assez spectaculaire appartenant à Tonino Lamborghini.

En dehors des voitures

Si Lamborghini est connu des amateurs pour ses voitures fantastiques, Ferruccio Lamborghini a démarré après la guerre en construisant des tracteurs agricoles, d’abord de façon artisanale à partir des surplus militaires, pour devenir au fil des années l’un des acteurs importants du domaine (la marque existe toujours, appartenant au groupe Deutz-Fahr). On trouve donc près d’une trentaine de tracteurs exposés, depuis le tout premier Carioca de 1948. Il y a aussi des motos, vélos et scooters. Plus rares, un prototype d’hélicoptère et un énorme bateau offshore, motorisé par 2 V12 Lamborghini de 8,2L, plusieurs fois champion du Monde de sa catégorie. Le V12 délivrant 775 CV est d’ailleurs exposé aussi à côté du bateau. Autre V12 de course présent, celui qui fut utilisé en F1 pendant quelques années au début des années 1990. Moins spectaculaires, quelques systèmes de climatisation et de réfrigération rappellent que ce fut aussi une activité importante et novatrice du groupe Lamborghini.

La décoration fait appel à de très nombreux documents et photos illustrant cette aventure industrielle. Des objets de bureau ou industriels et des mannequins exposés à côté des pièces du musée les relient à leur époque. Comme dit plus haut, la visite du Musée Ferruccio Lamborghini est de ce point de vue un très intéressant complément à la visite du Musée Lamborghini – MUDETEC de Sant’Agata Bolognese.

A l’entrée, se trouve une reproduction du bureau personnel de Ferruccio Lamborghini tandis qu’au fond du bâtiment, un vaste auditorium peut être loué pour des évènements. Une boutique propose des objets signés, des livres, des textiles. Toutefois, ces objets ne sont pas marqués du taureau Lamborghini, puisque la marque appartient aujourd’hui au Groupe VAG. Grand parking gratuit.

Infos pratiques

Site web (en anglais et italien) : https://www.museolamborghini.com

Ouverture

Du mardi au vendredi 10h – 13h et 14h – 18h
Samedi10h – 13h et 14h – 18h30
Fermé le lundi et le dimanche
Fermeture annuelle 2022 du 6 au 22 aout
Fermeture possible lors d’évènements privés, voir liste des fermetures prévues

Tarifs

Adultes15,00 €
Séniors (plus de 65 ans), Jeunes (de 6 à 14 ans), Étudiants, PMR10,00 €
Enfants (- de 6 ans)Gratuit
Groupes (+ de 15 personnes), par personne : contactez le musée reservation@museolamborghini.com

Les photos de cette page appartiennent à Automobile-Museums, aucun usage ou reproduction n’est autorisé sans accord écrit préalable du propriétaire.

Découvrez plus de musées automobile dans le Monde…