Ouvert en juillet 2023, le Musée National de l’Auto – La Collection Loh est situé au centre de l’Allemagne, dans la ville de Dietzhölztal-Ewersbach, à environ 150 km de Francfort et de Cologne. Entrepreneur à succès, Friedhelm Loh a développé le groupe industriel familial pour en faire une holding de 90 filiales dans le monde employant plus de 12500 personnes. Passionné d’automobile, il a constitué une collection éclectique de modèles, anciens, récents, de tourisme et de compétition.

Le musée est installé dans une ancienne fonderie qui a été réhabilitée et modernisée dans un projet architectural mêlant les bâtiments anciens qui ont conservés de nombreux marqueurs historiques et des bâtiments modernes.

Les voitures

La Collection Loh exposée au Musée National de l’Auto présente 130 voitures venant d’une cinquantaine de constructeurs dans l’exposition permanente, couvrant 135 ans d’histoire automobile, avec beaucoup de modèles rares, voire uniques. Difficile donc de sélectionner les modèles les plus significatifs de cette remarquable collection, mais citons quand même quelques pépites.

La plus ancienne est une Benz Victoria de 1895, dans son état d’origine, et dont le musée est seulement le 3ème propriétaire. Également dans son état original, un camion de pompiers Lohner de 1906, initialement tout électrique sur la base d’un développement de Ferdinand Porsche, et converti ensuite en modèle hybride. La Bucciali TAV 12 de 1931 est l’une des 6 autos seulement construites par ce manufacturier français, et équipée d’une carrosserie spectaculaire, très longue et très basse. La Bucciali est une traction avant, équipée d’un V12 d’origine Voisin. Autre voiture française, la Talbot-Lago T26 Grand Sport Coupé date de 1948, seulement 2 exemplaires construits avec cette carrosserie surbaisse de Saoutchik. Pendant moderne de ces autos classiques, la Maybach Exelero de 2005 est un concept unique développé pour la marque de pneumatiques Fulda. Avec un V12 biturbo de 5,9L, cette auto a dépassé les 350 km/h sur le circuit de Nardo, plutôt impressionnant pour une voiture pesant 2,7 tonnes !

La Collection Loh comprend aussi des sportives avec de jolis palmarès en course, comme cette Ferrari 250 S Vignale, vainqueur des Mille Miglia 1952, qui établira aussi le record du tour au 24 H du Mans la même année, la Mercedes 300 SL, la 1ère « porte papillon » de 1955 à carrosserie alu, la Ferrari 412 P qui a couru au Mans en 1966 et 1967, et finit 3ème à Daytona en 1967, la Ferrari F1-2000, l’un des 4 châssis utilisés par Michael Schumacher la saison de son 1er titre de Champion du Monde avec Ferrari, ce châssis ayant gagné le GP du Canada, ou encore l’Audi R8 de 2004, la seule Audi ayant gagné les 24 Heures du Mans et qui ne figure pas dans la collection Audi.

Dans le bâtiment où étaient produites les énormes chaudières industrielles, il y a maintenant une grande courbe raide, inspirée d’un banking de circuit, où l’on trouve des voitures de sport de plusieurs époques. Derrière cette section incurvée, un système de parking-garage automatique présente plus de 30 véhicules dans une exposition sur plusieurs étages.

A côté des voitures

Les éléments des bâtiments industriels historiques constituent en partie le décor du musée. Pour guider le visiteur, le Musée National de l’Auto – la Collection Loh propose une application pour smartphones (Android et IOS) qui inclut les informations techniques, des photos, des anecdotes et des vidéos des véhicules exposés. Le musée dispose de 2 restaurants de style différent, ouverts toute la journée, y compris pour diner. En extérieur, l’Avus café est aussi ouvert pour une boisson ou un snack en terrasse quand le temps le permet.

Le cinéma « Capitol » de style Art Déco, qui dispose d’une cinquantaine de places, est intégré dans le bâtiment industriel historique. Plusieurs espaces de réunion sont aussi disponibles pour organiser des évènements de toutes tailles, jusqu’à 500 personnes. La boutique du musée propose un large choix de souvenirs, dont plusieurs objets exclusifs au musée, comme des modèles réduits de voitures exposées, des T-shirts ou des mugs à l’effigie des voitures les plus célèbres de la Collection.

Plus original, le Musée National de l’Auto – la Collection Loh s’est associé à l’université de Nürtingen-Geislingen pour créer un cursus d’ingénierie consacré à l’automobile classique. Un atelier historique, dont l’accès est gratuit, retrace l’activité industrielle de la région et du site.

A l’extérieur, vaste parking de 120 places pour voitures, plus des emplacements pour vans et camping-cars, ainsi que pour les bus.

Infos pratiques

Museum Website

Follow the Museum on Facebook

Ouverture

Musée et boutique

Du mercredi au vendredi11h00 – 18h00
Samedi et dimanche10h30 – 18h00
Lundi et mardifermé

Restaurants

Du mercredi au vendredi (Petit-déjeuner : 10h00 – 12h00)10h00 – 22h00
Samedi et dimanche (Petit-déjeuner : 9h00 – 12h00)9h00 – 22h00
Lundi et mardifermé

Réouverture de l’exposition permanente le 23 mars 2024 (avec une nouvelle exposition spéciale)

L’exposition temporaire « 100 ans des 24h du Mans », l’atelier d’histoire, les restaurants et la boutique sont ouverts toute l’année.

Pendant la fermeture hivernale, des visites guidées ou des événements dans l’exposition permanente sont possibles sur demande à info@nationalesautomuseum.de

Tarifs

Exposition permanente

Adultes19,00 €
Jeunes (6-14 ans), Étudiants, PMR15,00 €
Enfants (- de 6 ans)Gratuit
Familles – 2 adultes et jusqu’à 3 enfants (6 – 14 ans)50,00 €
Parking gratuit

Exposition temporaire

Adultes9,50 €
Jeunes (6-14 ans), Étudiants, PMR7,00 €
Enfants (- de 6 ans)Gratuit
Familles – 2 adultes et jusqu’à 3 enfants (6 – 14 ans)23,00 €
Parking gratuit

Billet combiné

Adultes23,00 €
Jeunes (6-14 ans), Étudiants, PMR19,00 €
Enfants (- de 6 ans)Gratuit
Familles – 2 adultes et jusqu’à 3 enfants (6 – 14 ans)65,00 €
Parking gratuit

Les photos de cette page appartiennent au Musée National de l’Auto – La Collection Loh, aucun usage ou reproduction n’est autorisé sans accord préalable du propriétaire. 

Découvrez d’autres musées automobile dans le monde